Hommage à « l’écuyer mirobolant » !

« De tout cela on peut conclure que les moyens les plus faciles à employer sont souvent les plus efficaces, et que les chevaux dressés par ces moyens-là sont montables par tout le monde.
L’application des principes mathématiques est au contraire difficile et, moi, je n’entreprendrais jamais le dressage d’un cheval, si j’étais obligé de calculer puis de coordonner l’action de mes deux jambes et de mes deux rênes avec l’effet de mes déplacements d’assiette, pour obtenir ou pour entretenir une allure ou un mouvement du cheval. » Etienne Beudant, Extérieur et Haute école

En savoir plus ...

Guerres de chapelles et débats sans fin

« En thèse générale, du moment où un artiste croit avoir atteint les derniers sommets de l’art, il donne, par cela même, la mesure de sa médiocrité. L’artiste, au contraire, qui croit voir le terme de ses efforts s’éloigner à mesure que son talent grandit, prouve ainsi la valeur et la portée de son sentiment, qui alors lui fait voir le but de plus en plus éloigné, en lui faisant de mieux en mieux sentir ce qu’est la perfection » Général l’Hotte

En savoir plus ...

Apache : l’équitation médecine ?

« Si en montant un cheval, on ne sent pas s’il est ce jour là plus décontracté ou plus raide, si l’on ne sait pas d’où vient cette rigidité, l’équitation n’est pas pratiquée comme un art. Il n’y a aucun intérêt à forcer un cheval à exécuter tel ou tel mouvement. Aucune valeur non plus. Cela ne montre que l’imbécillité  la sottise et la vanité de celui qui le monte. Une leçon donnée à un cheval, c’est avant tout une gymnastique rationnelle qui rend son corps décontracté et apte à exécuter sans effort tel ou tel mouvement. » Nuno Oliveira

En savoir plus ...

Les Principes de Travail du Cheval

Les éthologues, par leur recherche sur les comportements des chevaux, nous permettent d’avancer dans notre pratique de l’équitation, vers toujours plus de bien-être et de sécurité.
Sophie Biau, lors du congrès de l’ISES de Rome 2018 présentait les principes de travail du cheval.
Ils sont retranscrits ici, car ils sont des engagements du Manège de Regalis !… En savoir plus ...

Le ramener ne se demande pas, il se reçoit

Ramener, placé, mise en main, mise sur la main, etc … Ô combien de termes équestre pour qualifier la seule position de la tête du cheval.
Et pourtant, je suis persuadée d’une chose : on ne choisit pas la place de la tête de son cheval ! On propose et on reçoit ! Rien de plus !
Accordons donc quelques lignes à cette éternel quête du ramener, pour tenter d’y voir un peu plus clair !… En savoir plus ...

Rééduquer un cheval accidenté et méfiant ?

Texas était moche, maigre, le poil terne, des poux, des crevasses aux quatre paturons, agressif voir violent avec les autres chevaux et de flagrants handicaps locomoteurs.
Son lien aux humains : catastrophique ! Texas refuse tout simplement la proximité de l’humain ! Alors évidement mettre le licol ou simplement le caresser est absolument impossible !
Comment l’aider et avancer malgré ses blocages ? Comment rééduquer un cheval qui souffre et déteste l’humain ?… En savoir plus ...

Comment assurer la sécurité d’un cheval sur l’œil ?

Votre cheval est « sur l’œil ». Alors pour assurer votre sécurité, vous ne sortez plus en extérieur ; Vous évitez le coin de la carrière qui l’inquiète ; et vous sortez l’éponge quand vous avez besoin d’appliquer un produit équipé d’un « pshit-pshit » effrayant !
C’est votre choix, de limiter votre liberté pour ne pas vous confronter à ce problème …
Mais si l’éviter assure votre sécurité, ce n’est pas le cas de celle de votre cheval !

« De tous les assouplissements nécessaires à l’éducation du cheval, le plus important est celui de sa volonté » Général L’Hotte

En savoir plus ...