L’impact de l’équitation sur le bien-être …

Que faîtes vous pour que votre cheval aille bien ? Quels sont les soins que vous mettez en place ? Dans un précédent article, j’avais évoqué l’importance de ne pas vous oublier vous même dans votre relation à votre cheval. Aujourd’hui, plusieurs mois après ce constat, je voudrai à nouveau vous parler d’un détail (qui n’en est pas un !) oublié par le monde du cheval …

« L’équitation suit donc l’air du temps, élevage intensif et supermarchés, en donnant la priorité absolue à la quantité et à la rapidité aux dépens de la qualité et de l’éthique. » Maria Franchini

Je vous propose de faire le point sur les soins que nous offrons à nos chevaux, et leur liens entre eux …

Le parage

En principe, c’est un soin que tout les chevaux ont reçu au moins une fois dans leur vie !

Il est indispensable à nos chevaux domestiques dont le mode de vie ne leur permet pas une usure naturelle des sabots.
Cependant, si les pieds sont impactés par le parage en lui même, l’impact du mode de vie du cheval, l’impact de ses mouvements, de ses aplombs, de sa santé ne sont pas négligeables !

On pourrait conclure par exemple, que rien ne sert de parer un cheval pour améliorer la symétrie de ses pieds, s’il n’a pas de suivi ostéopathe en amont !

L’ostéopathie

Aujourd’hui, l’ostéopathe est très présent dans la vie des cavaliers français. Si tout les chevaux n’ont pas pour autant rencontré d’ostéopathe au cours de leur vie, la majorité des cavaliers pensent à le faire intervenir quand des problèmes de locomotion apparaissent.

Bien sûr, le rôle de l’ostéopathe ne s’arrête pas aux fonctionnement des allures, mais il subi nécessairement l’impact de beaucoup d’autres facteurs !
A commencer par le mode de vie : un cheval qui ne sort qu’une heure par jour de son box, aura bien sûr un corps plus fatigué qu’un cheval dont le mode de vie lui permet de se rapprocher au mieux de ses besoins de mouvement quotidien …
Mais il est impacter aussi par les autres soins offert au cheval ! Est-il utile d’offrir une séance d’ostéopathie à votre cheval si sa selle est tellement étroite qu’à la première occasion elle lui bloque les épaules ?

Saddle fitting et bit fitting

Encore bien trop méconnue et sous estimés, l’impact de la selle sur le cheval est pourtant non négligeable !
Aujourd’hui en France, beaucoup trop de cavaliers ne savent pas seller leur cheval ! Alors je n’ose imaginer la quantité affolante de dos blessé par des selles non ajustées !
Et pour ajuster votre selle, personne n’est meilleur qu’un saddle fitter (ou un sellier bien formé, mais certainement pas le commercial qui veut absolument vous vendre sa marque -oui ! c’est un mini coup de gueule !)

A côté du saddle fitting, se développe aujourd’hui le bit fitting, qui consiste à adapter le mors, le filet ou l’ennasure de votre cheval.

Dans les deux cas, est-il utile de faire venir le saddle/bit fitter avant d’avoir fait venir le dentiste ?!

La dentisterie

Je suis presque sûr que la majorité d’entre vous à compris pourquoi je parlais du lien dentiste/bit fitting, mais beaucoup moins l’impact de la dentisterie sur l’adaptation de la selle !
Et pourtant !

Les problèmes dentaires ont un impact direct sur le fonctionnement articulaire du cheval !

Mais évidement, si cela va dans un sens, cela va aussi dans l’autre sens !
Et les problèmes articulaires ou tissulaires peuvent avoir un impact sur les dents du cheval !
Donc si votre cheval présente de gros problèmes de déséquilibres énergétiques, l’urgence n’est peut-être pas de lui faire voir le dentiste …

Shiatsu, massage, fasciathérapie, etc

En cours de développement dans le monde du cheval français, ces thérapies manuelles ont souvent des effets bénéfiques sur l’ensemble du corps du cheval.

Mais sans m’étendre sur les différents soins possibles, il semble assez évident qu’à nouveau beaucoup de facteurs ont un impact non négligeable sur les possibilités de réussites de ses thérapies.
A nouveau, il est possible de citer l’impact du mode de vie ! Si votre cheval à une alimentation déséquilibrée, même les meilleurs soins ne sauront lui permettre de trouver un vrai confort dans son foie ou son estomac …

Je vous propose un petit jeu …

Comme vous vous en êtes rendu compte, le bien-être et la bonne santé du cheval sont impacter par énormément de facteurs !
Évidement, si nous étions tous des grands gagnants du loto, nous n’hésiterions pas à offrir aussi régulièrement que nécessaire les meilleurs soins avec les meilleurs professionnels à nos chevaux !
Mais ce n’est pas le cas … Et dans la majorité des cas, vous êtes obligé de choisir qu’elle sera le prochain soin de votre cheval en fonction de ce que vous juger le plus important, et de délaisser les autres pour l’instant.

Alors je vous propose un petit exercice, à réaliser consciencieusement avant de lire la suite …
Parmi ces « soins » établissez une liste par ordre d’importance !
Vous placerez le soin que vous jugez le plus important, presque non négociable en haut de la liste, et le soin le moins important, très optionnel, tout en bas de votre liste.
Je vous rappelle les soins possibles (mais n’hésitez pas à me dire en commentaires si vous voyez des soins importants que j’aurai oublié -bien sûr, je n’ai pas pris en compte la médecine d’urgence, qui est évidemment tout en haut de toutes les listes !)

  • Le parage
  • L’ostéopathie
  • Le saddle fitting et le bit fitting
  • La dentisterie
  • Les thérapies manuelles (shiatsu, massages, fasciathérapie, etc)
  • Le mode de vie du cheval (en box ou au pré, vie sociale, soins du quotidien, etc)

Vous avez pris le temps d’établir votre liste par ordre d’importance ?

Alors je vous propose une nouvelle question …

Où placez vous l’équitation (entendons le travail à pied comme monté avec votre cheval) dans cette liste ?

Ce qui m’a inspiré cet article, c’est que j’ai été contacté à plusieurs reprises par des humains qui après avoir offert quantité de soins à leurs chevaux, n’avaient plus les finances pour investir dans un accompagnement …

Et ça, c’est réellement triste !

N’oubliez pas l’impact de l’équitation …

Un bon parage c’est important pour avoir un pied fonctionnel … Mais si votre cheval ne se déplace jamais sur des surfaces autres que l’herbe de son champs parce que vous n’êtes pas en capacité de le travailler en extérieur sans vous faire embarquer, la qualité de sa corne ne lui permettra probablement pas avant longtemps de ne plus être sensible des pieds.

L’ostéopathie est très intéressante … Mais à t-elle un sens si votre équitation coince les cervicales de votre cheval dès la première séance après la visite de l’ostéopathe ?

Adapter parfaitement la selle à votre cheval est nécessaire … Mais si votre assiette lui écrase les lombaires à chaque foulées, l’adaptation de la selle n’est pas suffisante !
Choisir le meilleur des mors/ennasures est une bonne idée … Mais si vous êtes constamment branchés sur vos rênes, aucune chance que votre cheval trouve du confort …

Faire voir son cheval à un dentiste est capital … Mais si votre cheval n’est pas travaillé dans la décontraction de sa mâchoire et vers plus de symétrie, vous retrouverez tout les ans les mêmes problématiques dans la bouche …

Les thérapies manuelles sont un super outil … Mais à nouveau, si chaque de séance de travail avec votre cheval lui apporte de l’inconfort physique, il faudra recommencer souvent

Le mode de vie de votre cheval le plus adapté à ses besoins est la meilleure solution … Mais vaut-il mieux vivre au champ et avoir une relation avec l’humain hyper stressante, ou vivre en box mais avoir une relation épanouissante avec les humains ?

Je ne dis pas que l’équitation est plus importante que tout le reste …

Tous ses soins que je vous ai listé et l’équitation sont entremêlés entre eux. Il n’y en a pas un plus important que les autres, et pas non plus un qui n’est besoin des autres pour que votre cheval soit en bonne santé !

Alors prenez le temps de vous questionner sur le prochain soins dont votre cheval a vraiment besoin …
Mais surtout, n’oubliez pas que votre équitation et la relation que vous vivez avec votre cheval sont des parties indispensables de la santé et du bien-être de votre cheval !

Alors, où placez-vous l’équitation ?

Sarah

4 réflexions au sujet de « L’impact de l’équitation sur le bien-être … »

  1. C’est un article qui me touche et dans lequel je me reconnais vraiment !

    Cette dernière année à travailler mon équitation est bien la preuve de son importance.

    Quand on voit qu’on réussit à assouplir son cheval et à surmonter une bonne partie de ses blocages par le travail, comment douter de l’importance de l’équitation ?

    Évidemment qu’elle n’est pas plus importante que les soins de base, et que sans selle adaptée, il est impossible d’évoluer correctement dans le travail monté en respectant son cheval et son bien-être. Mais ce qu’on oublie souvent, c’est que l’équitation ce n’est pas que du travail monté.

    Alors quitte à choisir entre plusieurs investissements/intervenants, pourquoi pas choisir de muscler son cheval, lui faire retrouver sa vraie forme, et le rendre fière de lui-même avec du travail à pied (longe, travail à l’épaule, liberté, longues rênes – oui, les choix sont nombreux ! ) ?

    Qui sait ? Ce travail à pied pourrait limiter les frais d’ostéopathie, de massages énergétiques et même de saddle fitting. Si le saddle fitter ne vient qu’une fois que le cheval a commencé à se développer correctement, il y a des chances qu’on le fasse revenir moins souvent ! 😀

    Ce n’est que mon avis, basé sur mon expérience personnelle et sur l’expérience de mon cheval. Mais je trouve que cela a du sens.

    Merci Sarah pour cet article, qui invite (comme toujours) à se poser les bonnes questions ! 😊

Laisser un commentaire