Ma plus vieille cliente à 22 ans !

On a travaillé ensemble pour la première fois cette semaine, et c’était juste fou !

J’adore les juments ! Parce qu’elles ont un caractère entier ! Alors les vieilles juments, c’est un régal ! Aucune chance de ne pas entendre leur message tellement elle l’exprime avec justesse !

Trêve de suspens, je vous raconte tout ça :
Comme toutes mes premières séances, je propose de commencer par un petit quart d’heure comme ci je n’étais pas là. Une fois que ce cadre est posé, je sors du rond de travail … Et la jument me suit et me fixe comme pour me dire « tu vas où ?! T’es venue pour débloquer des trucs et tu pars déjà ?! »
Déjà là, je sais que je vais passer un moment magique !

Quelques exercices de travail à pied plus tard, on se retrouve au milieu du rond de longe pour discuter.
La jument se pose à côté de nous, mais en total opposition : son corps est tendu, arc bouté vers l’extérieur. Le message que je reçois alors ressemble à « Je suis là parce qu’il y a des choses à libérer, mais je ne me sens vraiment pas du tout confortable avec vous ! » (Petite précision tout de même, elle est en liberté durant nos échanges)
J’explore un peu comment je peux aider l’humaine à avancer dans cette relation avec sa jument qui nous offre plusieurs bâillements marqués (on est sur la bonne voie !). Après quelques questions, l’émotion qui avait besoin d’être exprimée sort.
A cet instant précis, la jument mâchouille, se détend et pivote pour venir poser sa tête contre le torse de son humaine.
C’est tellement beau que j’en pleurerai ! Quel kiffe ce métier bordel !!!

Les questions indispensables

On vit l’émotion, et on continue d’avancer en éclaircissant l’intérêt des deux parties à travailler ensemble.
Si vous ne vous êtes jamais posé ces questions c’est le moment :
🦄 la première est en général assez facile : pourquoi pratiquer vous l’équitation ? Quel intérêt y trouvez vous ?
🦄 la seconde est moins évidente : pourquoi votre cheval pratique t’il l’équitation ? Quel est son intérêt à réaliser les exercices que vous lui demandez ?

Une fois cette question éclaircie (n’allez pas croire que je vais vous servir la réponse sur un plateau, il va falloir aller creuser au fond de vous pour élucider cette question 😜) nous travaillons sur des exercices de gymnastique pure.
Sans exagérer, la jument est venue chercher juste deux foulées d’un trot parfait (équilibre, impulsion, souplesse) : quand elle s’est arrêtée, son regard était plus vivant, son dos était remonté… elle avait gagné 10 ans !

Sincèrement, j’obtiens parfois des résultats que je n’osais même pas rêver ! (Il va décidément falloir que je m’entraîne à rêver plus grand ! )

La conclusion de cette histoire :

🦄 Posez vous les bonnes questions, et si vous ne trouvez pas de réponse, faites vous accompagner !
🦄 Il n’y a pas d’âge pour commencer à fonctionner correctement, et pas de handicap qui ne puisse être rendu plus confortable …
🦄 Tout ce qui ressort de votre relation avec votre cheval est un message pour vous aider à grandir sur votre chemin d’humain et pour l’aider à grandir sur son chemin de cheval. Ne passez pas à côté de ces précieux indices vers la meilleure version de vous même !
🦄 Je suis définitivement toujours aussi fan des vieilles juments ! Merci pour votre patience, votre détermination, votre puissance et votre amour inconditionnel !

Sarah

Ps : si vous avez aussi des difficultés dans votre relation avec votre cheval, pendant que lui ne progresse pas du tout dans son corps, ses blocages, son fonctionnement : ce stage [clic !] est fait pour vous ! Il reste quelques places profitez-en !

Laisser un commentaire