Découvrez LA méthode qui vous correspond à 100% !

Cette semaine, je passais l’examen du permis remorque. Après plusieurs heures d’apprentissage laborieuses de slalom en marche arrière, j’ai eu envie de vous parler d’une certaine vision de la pédagogie …

« L’écuyer ne manie pas des cordes musicales qui répondent toujours par les mêmes notes aux mêmes attouchements. […] Il faut donc que dans le même temps précis et extrêmement fugitif, le maître rassemble au service de son imagination sa propre pensée, sa volonté et les forces physiques dont il dispose, avec la volonté et les forces physiques du cheval. » E. Beudant

« C’est bizarre, c’est le parcours difficile que tu aimes le mieux, avec lequel tu as le moins de problème ! Je ne comprend pas … », « Pourquoi tu as remis un coup de volant là ?! Je ne comprends pas … »
« Je ne comprend pas » est probablement la phrase que j’ai le plus entendu pendant ces heures de conduite ! Comment vous expliqué, mon pauvre moniteur d’auto-école, que mon cerveau a un fonctionnement particulier …

J’ai bientôt 5 fois l’âge de connaître parfaitement ma droite et ma gauche, et pourtant systématiquement, je doute, et je suis obligée de réfléchir (Heureusement qu’en équitation on parle de main intérieure/extérieure, ça me facilite grandement la vie ! 😀 ).
Alors quand il faut réfléchir au sens dans lequel il faut tourner le volant pour emmener la remorque où je le souhaite ; PUIS réfléchir au sens dans lequel je dois tourner le volant pour remettre la voiture droite par rapport à la remorque avant que cette dernière ne soit parti trop loin … Je ne vous explique pas le nœud dans mes neurones ! 1h de leçon de conduite équivaut à 3h de maths intensives pour ma pauvre tête !

Alors on me dit « Il faut que tu t’entraînes ! Ça viendra à force … »
Mais non ! Bien sûr que non, ça ne viens pas ! Plus de 25 ans que je jongle avec la droite et la gauche et ça n’est toujours pas réflexe, alors peu de risque que reculer une remorque devienne un jour instinctif !

Alors comment faire ?

Je commence à le connaitre un peu mon cerveau, depuis le temps que je le pratique … Donc quand je ne m’énerve pas contre lui, je me pose, et je réfléchis à la meilleure solution pour lui.
Pourquoi je réussi mes créneaux ? : parce que mon moniteur de l’époque m’avait donné un point de repère clair et précis ! Alors je n’essaye pas de faire jouer mon instinct, j’applique bêtement, et ça fonctionne à tout les coups !
Il faut donc, pour que je m’en sorte avec cette maudite remorque, que je définisse aussi des points de repères précis à partir desquels je dois faire une action précise !
Evidemment, c’est plus compliqué que de faire un créneau, mais ça ressemble un peu plus à un slalom que mes tentatives des premières heures …
Il reste des moments de perdition totale quand plus rien ne rentre dans mes repères, mais on fait quelques mètres en marche avant, et on recommence …

Pourquoi je vous raconte cette histoire ?

Parce que c’est la même chose pour vous !
Vous avez cliqué sur ce titre putaclic pour trouver la méthode, solution à tout vos problèmes dans les quelques lignes d’un article … Manque de chance : elle n’existe pas !

Approfondissez vos notions en biomécanique équine

J’ai dans ma « trousse à outil » des dizaines d’exercices que je propose à mes élèves. Et pourtant, je ne les propose jamais de la même façon, jamais pour les mêmes raisons, jamais avec le même objectif.
Parce que pour être efficace, il faut qu’il soit adapté à vous !
Il faut que j’adapte ma pédagogie à votre corps et à ses blocages ; Il faut que je l’adapte à vos émotions ; Il faut que je l’adapte à votre vécu ; Il faut que je l’adapte à votre fonctionnement ; Il faut que je l’adapte à vos objectifs et à vos envies ; Il faut que je l’adapte à votre cerveau ; Etc ; Etc ; Etc !

Il existe de nombreuses définitions de la pédagogie ; Mais de mon point de vue, une bonne pédagogie c’est avant tout une pédagogie qui s’adapte !

Devenez pour vous, le meilleur des pédagogues !

A défaut de vous livrer la méthode parfaite pour vous aujourd’hui, je vais vous donner un conseil :

Apprenez à vous connaître !
Acceptez vos émotions ! Acceptez vos peurs et vos limites ! Acceptez vos capacités, vos facilités, et au contraire vos difficultés !

Suivi d’un second conseil indispensable :

Cessez de vous juger !

Ne dites plus :

  • « C’est idiot de fonctionner comme ça ! »
  • « Je suis vraiment trop nul »
  • « Quel abruti ! »
  • « Je suis vraiment maladroit ! »
  • « Je sais que c’est stupide, mais je n’arrive pas à faire autrement »
  • « Excusez-moi de pleurer »

Mais réfléchissez à ce que vous pourriez adapter pour vous rendre la chose possible, et facile !

Cela peut prendre du temps de trouver et de comprendre votre fonctionnement, mais le temps passé à vous écouter n’est jamais du temps de perdu !

Et en équitation …

Bien sûr avec ma remorque, je ne m’en sors pas si mal : elle n’est pas trop récalcitrante !
Mais en équitation nous sommes deux êtres vivants, avec chacun son fonctionnement propre ! Vous et votre cheval !
Bien sûr tout ce que j’ai dit plutôt est valable pour votre cheval !

Puisque chaque humain est différent, et puisque chaque cheval est différent, il en résulte assez directement que chaque couple humain/cheval est UNIQUE !
AUCUNE méthode ne pourrait donc prétendre être parfaite pour vous !

Ne cherchez plus la solution miracle !
Commencez d’abord par apprendre à vous écouter !

Fin du suspens …

Peut-être qu’arrivé à ce stade de l’article, certains se demande si je l’ai finalement obtenu mon permis :
La réponse est non ! A vouloir trop m’appliquer à réfléchir et à ne pas faire de bêtise, j’ai dépassé le chrono autorisé pour réussir ma manœuvre !

Mais cette expérience me donne envie d’écrire d’autres articles ! Sauf que j’ai déjà une liste d’attente de thèmes en tête, alors dites moi en commentaire si vous aimeriez que je prolonge la réflexion sur cet examen en abordant ces sujets :

  • Comment gérer ses échecs ?
  • Peut-on devenir accro à sa zone d’inconfort ?
  • Comment ne pas se laisser envahir par la colère contre les événements/les gens que vous ne pouvez pas changer ?
    (Les inspecteurs pensent t-ils que s’ils sourient ou s’ils ne rabaissent pas les candidats, ils risqueraient de perdre en crédibilité ? Si vous avez une réponse à cette question, faites m’en part, parce que ça me laisse toujours aussi dubitative …)
  • A propos d’examen et de compétition, comment changer de paradigme pour avancer vers plus de collaboration et moins de stress ?
  • Mieux comprendre son cycle lunaire pour améliorer sa relation aux chevaux.
    (Son impact non négligeable sur mon exam m’a donné envie d’aborder le sujet du point de vue de la relation aux chevaux ! 🙂 )

Le théme le plus cité sera probablement le sujet de l’article publié dans deux semaines … A vous de choisir !

Et en attendant, pourquoi ne pas vous inscrire à ses 3 jours de calme et de repos [clic] pour avancer vers plus d’écoute et de compréhension de vous même ?

2 réflexions au sujet de « Découvrez LA méthode qui vous correspond à 100% ! »

  1. Je crois que tous tes sujets me tentent pour le futur article… mais spécialement savoir comment gérer ses échecs (sans passer la soirée à s’autoflageller en remettant tout en question…) , et aussi le cycle lunaire ☺️

Laisser un commentaire