L’amour inconditionnel, moteur de votre relation

Je n’avais pas encore pris le temps de consacrer un article à la plus parfaite des juments ! Cette fois ce sera fait !
Velga, c’est ma merveille, mon plus grand maître et mon plus bel atout … Et le plus bel exemple du pouvoir de l’amour inconditionnel !

« Dis-lui que pour elle je donnerais

Mon dernier souffle et même celui d’après… » F. Cabrel

Exercice difficile que de décrire en seulement un article tout ce que cette jument m’a apporté et m’apporte encore ! Mais ce retour sur notre relation vous permettra de mieux comprendre mes valeurs et mes exigences !

Ma merveille

Parce qu’elle est magnifique, dégage un charme fou, et qu’il n’est pas une seule journée où je ne peux m’empêcher de lui dire à quel point elle est belle ! (Comment ça je ne suis pas objective ?! 😛 )

On ne va pas se mentir : elle sait qu’elle est superbe (avec ses grandes oreilles et son menton qui tombe) ! Et si ce n’est pas moi qui lui dit, ou un autre humain, les autres chevaux ne s’y trompe pas !
Et comme c’est une princesse terriblement séductrice, elle en joue parfaitement ! Demandez à Texas, s’il est facile de résister à ses charmes ?! (Mes clôtures s’en souviennent …)

Mais cessons de personnifier cette merveilleuse jument, et commençons à être un peu sérieuse !

Mon plus grand maître

Quand on interroge mon parcours, je n’oublie jamais d’inclure Velga dans la liste de mes professeurs !
C’est une jument indépendante, avec un caractère très fort, et qui sait être très expressive. Grâce à cela, j’ai appris :

  • Le besoin de réfléchir l’impact de notre équitation, de nos exercices, de la gymnastique qu’on leur impose, sur nos chevaux.
    Par ses raideurs, par ses douleurs, par ses rhumatismes et ses traumatismes, elle m’a amené à réfléchir mon équitation.
    Aujourd’hui, mon équitation à d’abord un objectif de mieux-être physique avant un objectif de performance.
    C’est à elle que je dois mon obsession -mes cavaliers en témoigneront- des rênes longues et des mains légères pour laisser le cheval s’exprimer.
  • La nécessité d’être bien avec soi même pour être bien avec son cheval. Et de comprendre les messages que nous fais passer notre cheval pour avancer vers la meilleure version de nous même.
    C’est tout ce qu’elle m’a forcé à ressentir, à accepter, à écouter qui me sert aujourd’hui à aider vos chevaux à vous faire passer leurs messages …
  • La difficulté mais l’importance d’offrir à nos chevaux « modernes » la vie respectant au mieux leurs besoins vitaux ancestraux. Mais sans oublier de leur accorder le confort nécessaire à leur condition de chevaux domestiques.
  • mieux comprendre les comportements équins
    Elle m’a appris l’importance de la vie sociale. Velga n’a pas connu une vie de poulain en troupeau qui apprend des adultes tout ce qu’elle doit savoir. Mais à partir de ses 5 ans (âge de nos débuts de vie commune), elle a pu observer ses compagnons de champ plus expérimentés, et à sû apprendre par apprentissage social !
    Aujourd’hui, Velga sait :
    – Manger des carottes, des ronces, et du noisetier. Ça semble idiot, mais elle ne touchait à rien d’autres que l’herbe et les granulés ! ;
    – Groomer et faire comprendre à un autre cheval où elle veut être groomé. Avant, elle se contentait de se frotter fort aux autres chevaux comme à un arbre ;
    – S’étirer comme un chat, etc.
    Ces choses simples lui étaient inconnues dans sa précédente vie de « cheval de box ».
  • Elle m’a appris à comprendre et à réfléchir leur alimentation et leur santé. « Allergique » aux molécules de synthèse, le corps de Velga réagit immédiatement si elle avale un antibiotique, un vermifuge chimique, etc. Alors j’ai cherché, je me suis documentée, et j’ai observé les chevaux, pour comprendre comment je pouvais les aider au mieux par une alimentation saine, équilibré, et équilibrante …
  • Et bien sûr, elle m’a appris l’importance du mouvement en liberté et son impact direct sur les résultats au travail.
Mon plus bel atout

Aujourd’hui, Velga m’accompagne à merveille dans mon parcours professionnel. Elle est devenue un maître d’école pour les chevaux comme pour les humains :

  • Pour la formation des aides des cavaliers : hyper exigeante et hyper sensible, elle n’est pas la plus facile à monter parce qu’elle ne pardonne rien. Ce qui ne fait pas d’elle une jument dangereuse, qu’on ne s’y trompe pas ! Mais elle refusera les mains trop dures, les actions de jambes non pertinentes, les mises en déséquilibre, etc !
    Elle est donc très intéressante pour les propriétaires habitués à leur propre cheval. Elle leur permet de réaliser l’impact de leurs aides sur une autre monture que la leur. Ce qui leur permet de mieux progresser avec leur propre cheval ensuite.
    Mais elle apporte aussi un aperçu de ce qu’il est possible de faire en équitation avec légèreté et sans mors.
  • Pour la gestion des énergies que l’on dégage, et avec lesquelles on interagi autour de nous. Pour comprendre l’impact de nos émotions sur ceux qui nous entoure. Avec Velga, vous ne pouvez pas vous mentir, vous ne pouvez pas faire semblant d’avoir confiance en vous. Elle vous force à être certain de vos choix ! Et elle vous met face à vos émotions pour les comprendre et les accepter …
  • Pour l’éducation des chevaux. Du poulain au cheval plus âgé, au champ comme pendant le travail, Velga sait quand j’ai besoin de son aide pour travailler un cheval. Soit elle vient en renfort, soit je propose l’exercice et elle se charge de la réalisation.
    J’ai des dizaines d’exemples en tête, mais en voici trois :
    – Je voulais laisser du temps à Texas pour passer au-dessus de ses traumatismes, mais certains soins nécessitent quand même un suivi régulier, comme les parages. Systématiquement, dès que Texas commencé à éprouver du stress, Velga venait se poser avec nous. Elle se collait au flanc de Texas et s’endormait jusqu’à la fin du parage. Aujourd’hui, Texas peut être paré en total liberté, et sans que Velga n’ait à s’occuper de lui.
    – J’ai eu à apporter les bases d’une éducation à une jeune pouliche : mettre le licol, marcher en main, donner les pieds, monter dans un van, etc.
    Je n’ai rien fait ! J’ai proposé chaque exercice, et c’est Velga qui s’occupait d’encourager la pouliche dans leurs réalisations. Les apprentissages ont été ultra rapide et efficace, aucune « leçon » n’a été répété !
    Un des plus beaux souvenir de cette aventure, fut l’embarquement dans le van. La montée comme la descente, ce sont fait en une fois, dans un calme et une sérénité profonde, sans aucune contrainte humaine, seulement les doux hennissements de Velga comme consignes et indications ! Magique !
    – Et enfin, un souvenir vraiment marquant par sa pertinence : une jument d’un précédent troupeau se trouvait en état de collique. Nous lui avons passé le licol, et lui avons demandé de se relever. Velga était à quelques mètres de nous et nous observait (alors que le reste du troupeau vivait sa vie). Comme la jument refusait de se mettre debout, Velga est venu se placer face à elle et dans la seconde, envoyait haut et fort son antérieur vers la tête. La jument s’est aussitôt lever ! Et nous avons pu lui apporter les soins nécessaires.
    J’ai encore cette image incroyable en mémoire ! Et je suis toujours autant émerveillé par la justesse de son analyse de la situation …
L’amour inconditionnel est la clé de la relation avec votre cheval
Apprendre à donner de l'amour aux chevaux

Je vais arrêter ici mon éloge !- Vous risqueriez de douter de la véracité de ce que je retranscris si je vous en dis trop ! 😀

Mais pourquoi consacrer ces lignes en hommage à un cheval qui ne les lira pas ?
Simplement pour vous montrer qu’en accordant beaucoup d’écoute et d’amour, les relations avec les chevaux sont magiques et extraordinaires !
Avec Velga, le coup de cœur a été immédiat, et se concrétise toujours un peu plus chaque jour, même cinq ans après ! Et malgré les difficultés que nous avons pû rencontrer chacune de notre côté !
Bien sûr que parfois nous avons rencontré de la colère, ou de la tristesse ! Mais plutôt que de remettre notre relation en question, ces émotions ont été l’occasion d’interroger nos besoins et d’avancer sur notre chemin !

La rencontre avec votre cheval commence bien souvent par un coup de cœur aussi !
Alors quand vous avez le sentiment que cela ne va plus, que quelque chose ne fonctionne plus dans votre relation, ne laissez pas l’idée de le vendre et de tout abandonner prendre la place de vos beaux souvenirs dans votre tête et dans votre cœur : venez nous trouvez ! Avec Velga, nous serons ravies de vous aider à retrouver la voie d’une relation puissante avec votre cheval !

Sarah

Laisser un commentaire