Comment assurer la sécurité d’un cheval sur l’œil ?

Votre cheval est « sur l’œil ». Alors pour assurer votre sécurité, vous ne sortez plus en extérieur ; Vous évitez le coin de la carrière qui l’inquiète ; et vous sortez l’éponge quand vous avez besoin d’appliquer un produit équipé d’un « pshit-pshit » effrayant !
C’est votre choix, de limiter votre liberté pour ne pas vous confronter à ce problème …
Mais si l’éviter assure votre sécurité, ce n’est pas le cas de celle de votre cheval !

« De tous les assouplissements nécessaires à l’éducation du cheval, le plus important est celui de sa volonté » Général L’Hotte

La séance est terminée. Je pose la longe sur le dos de Velga, et la laisse brouter pendant que je vaque à mes occupations. 
Quand je revient une dizaine de minutes plus tard, ma jument ne broute plus. Elle a enroulé la longe autour d’une barrière décorative, et c’est trouvé attachée …
Alors quand elle me voit apparaître au coin du mur, elle pointe ses oreilles vers moi, ravie que je vienne enfin la « libérer » !
Je défais le nœud, repose la longe sur son dos et elle retourne brouter !

J’ai eu à éduquer un poulain (dit « sur l’oeil » parce qu’éduquer par une jument stressée …) il y a plusieurs mois. 
Après plusieurs séances de travail, je lui propose un jour de mauvais temps, un pansage à l’abri. Je l’attache au mur, très lâche, et me retourne pour attraper une brosse ;
Pendant ces quelques secondes, il a réussi à passer son antérieur par dessus la longe. En relevant la tête, il s’est donc trouvé avec l’antérieur en l’air, coincé dans la longe.
Quelle à était sa réaction ?
Il a tourné la tête vers moi, avec une expression qui semblait me dire : « Oups, je crois que je suis coincé »
Alors sans stress, j’ai détacher la longe, reposé son antérieur et démarrer mon pansage !

Evidemment, j’aurai pu éviter ses incidents : 
   – Ne pas laisser la longe sur le licol
   – Ne pas laisser le cheval sans surveillance, même une seconde
   – Ne pas laisser le cheval en liberté
   – Attacher beaucoup plus court
   – Etc …

Mais moi, cette échelle de sûreté ne me convient pas du tout ! 
Dans ma relation avec les chevaux, je tiens absolument à ce qu’ils conservent une importante autonomie !
Je veux que quand survient un événement inattendu, ils réfléchissent, et que, s’ils ne trouvent pas la solution, ils attendent simplement, sans stress, parce qu’ils savent que la solution face à leurs problèmes d’humain, ce sont les humains …

Alors comment assurer la sécurité d’un cheval sur l’œil ?

Si vous choisissez de ne pas résoudre le problème de votre cheval sur l’œil pour vous, choisissez de le faire pour sa propre sécurité !
Pour que votre cheval ne s’arrache pas la jambe en essayant de se décoincer d’une clôture ; pour que votre cheval ne se blesse pas les cervicales parce qu’il a marché sur sa rêne ; pour que votre cheval ne se ronge pas l’estomac d’angoisse dans son pré, parce que le voisin a amener des vaches dans le champs à côté ; etc …

Comment le résoudre ?
Simplement par l’éducation !

Éduquer votre cheval ce n’est pas faire des heures et des heures de désensibilisation (sic) qui finissent par éteindre complètement votre cheval.

Éduquez votre cheval, c’est être pour lui un repère stable et confortable, tout en veillant à entretenir son autonomie !

Vous aimez vos chevaux ? Éduquez-les !

Sarah

Pour aller plus loin :
– Vous voulez apprendre à devenir un repère stable et confortable ? Contactez moi sur cette page ! [clic] 
– Vous voulez que je prenne le relais dans l’éducation de votre cheval ? Contactez moi sur cette page ! [clic]

Une réflexion au sujet de « Comment assurer la sécurité d’un cheval sur l’œil ? »

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

Laisser un commentaire