10 idées pour se rassembler

Il semblerait que 94% des français ont envie d’agir, mais seulement 20% le font réellement !
Un des freins qui décourage peut être le sentiment de solitude dans nos valeurs et dans nos ambitions …
Alors voici 10 pistes pour se rassembler, pour rencontrer des humains qui ont aussi envie de faire bouger le monde !

Les solutions locales

« Je convoquera ici Bruno Latour qui […] montre bien qu’il ne faut pas opposer global et local, mais « localiser le global », c’est-à-dire repartir de là où on est pour reconstruire des réseaux et des luttes. » Catherine Larrère, interviewée pour Socialter

Les solutions locales rassemblent moins de monde, avec des valeurs diverses et des impacts limités. Mais elles ont l’avantage de renforcer le tissu social local, de recréer du lien réel et palpable.

  1. Conseil municipal

Le Conseil Municipal à des compétences variées sur le territoire de la commune. S’y faire élire peu être une solution pour agir à échelle locale. Plusieurs communes françaises agissent déjà à leurs échelles : où en est la tienne ?

2. Comité des fêtes

Le rôle du comité des fêtes est d’animer la commune par l’organisation de fêtes et manifestations d’ordre culturel, éducatif ou social.
S’il n’a pas pour but premier de changer le monde, il peut cependant permettre d’agir localement pour faire mieux …

3. Association locale

Elles sont extrêmement nombreuses : Des collectifs de voisins qui se rassemblent pour répondre à un besoin local. En effet, les besoins ne sont pas les mêmes à La Roche Mabile, dans le 11ème à Paris ou à Bure !
Créer notre propre association ou en rejoindre une déjà en place peut nous motiver à agir.

Les associations nationales

Agir avec une association nationale en rejoignant une antenne locale (ou en la créant) permet d’avoir un impact à plus grande échelle. On y rencontre des gens avec des valeurs souvent proche des nôtres, mais la difficulté de la tâche peut parfois décourager …

Voici quelques associations nationales qui me parlent et qui ont comme toutes, besoin d’adhérents et/ou de militant actif.

4. Primaire Populaire

Je me suis toujours intéressée à l’actualité politique. Et c’est sûrement pour cette raison que, comme beaucoup de ma génération, je n’ai pas beaucoup usé ma carte d’électrice. Le sentiment que tout n’est qu’une vaste imposture et un théâtre d’ego qui se moque bien de nos réelles préoccupations …

Mais cette année, la Primaire Populaire va réussir à me renvoyer dans l’isoloir ! Le concept : Allier les forces de gauche en rassemblant tout les sympathisants derrière un candidat choisi au jugement majoritaire (déjà ça, c’est révolutionnaire !) Ce candidat aura le devoir de porter comme programme le Socle Commun (je vous invite sincèrement à le lire)

Quel intérêt ? Remettre au centre de la table l’urgence écologique et la justice sociale !

Ce dont personne ne parle dans les débats, alors que ce sont les seules vrais problématiques de notre avenir.
La Primaire Populaire est donc un mouvement citoyen, qui visent à remettre le citoyen au centre de la démocratie et à porter ses véritables problématiques !

Est-ce que c’est parfait ? Non !
Est ce que le candidat choisi sera un politicien avec un ego indéboulonnable ? Sans doute !
Est-ce que cela suffira ? Bien sûr que non !
Mais peut on se permettre d’attendre encore 5 ans de plus pour stopper des décisions gouvernementales capitalistes, anti-ecologique, racistes, etc ? Je ne pense pas …

L’objectif principal et la meilleure façon de les aider : parler d’eux un maximum ! Plus nous serons nombreux, plus nos chances de gagner, et donc de faire gagner l’urgence climatique et la justice sociale, seront grandes !

5. Ligue de Protection des Oiseaux

L’une des plus anciennes associations de protection de la vie sauvage (1912), la LPO est une association qui me tient à cœur depuis presque une dizaine d’année.

Créer un refuge chez soi est un bon moyen de percevoir la richesse de la biodiversité, même sur un balcon. Et donc de nourrir l’envie de la protéger.

Participer aux comptages et aux journées d’action renforce cette flamme.

Bref, la LPO est une excellente façon de porter de l’intérêt à ces animaux fascinants, qui sont partout où nous sommes : les oiseaux !
Et de défendre cet environnement dont ils ont autant besoin que nous !

6. Emmaüs

Difficile de résumer ici les actions et les possibilités d’aider Emmaüs.
Incontournable du paysage militant français, cette association crée par l’Abbé Pierre participe autant à la Justice sociale (d’innombrables façons !) qu’à l’écologie via le recyclage de meubles et de vêtements… (acheter chez Emmaüs permet de freiner la fast fashion par exemple)

7. Alternatiba

Je ne sais plus qui de Vincent Verzat (Partagez c’est sympa) ou du collectif Les Parasites m’a fait découvrir ce mouvement. Mais j’aime beaucoup l’énergie qui s’en dégage !

Ils se décrivent eux-mêmes comme : Un mouvement qui « marche sur deux jambes : celle des alternatives pour construire une société plus juste, plus solidaire, plus conviviale et plus soutenable, ainsi que sur celle de la résistance pour bloquer les projets climaticides et interpeller les décideurs politiques et économiques sur l’urgence de s’emparer de ces solutions »

Alors, est-ce que votre Canton accueillera un village Alternatiba cette année ?

8. Quand l’abattoir vient à la ferme

Pour la protection animale, j’aurai pu citer L214 et leur travail indispensable d’enquête sur les élevages intensifs ; Ou les nombreux refuges français, qu’ils hébergent des animaux de compagnie ou des animaux d’élevage

Mais je pense qu’il est impossible que la totalité de la population devienne végétarienne demain. Il faut donc une solution pour améliorer la situation des animaux d’élevage de leur naissance jusqu’à leur mort.
Je vous invite à jeter un œil à cette association, ainsi qu’au joli film de Emilie Jeannin, qui démontre à mon avis, parfaitement l’importance de ce projet.

9. Sea Shepherd

La plus combattive des associations citées ici, Sea Shepherd entend défendre ce qui constitue 70% de notre planète, que nous connaissons si mal et que nous détruisons pourtant aussi allègrement que le reste : l’océan !

Chaque interview de militant de Sea Shepherd me scotche à mon siège ! Mais pas besoin d’avoir le courage de passer plusieurs semaines en pleine mer pour les soutenir : agir selon vos capacités sera toujours une grande aide pour la vie marine qu’ils s’attachent à défendre !

10. Association pour la Communication Non Violente

C’est l’association que je connais le moins (je me promet de m’y pencher dans l’année à venir) mais elle me donne l’occasion de vous inviter à découvrir la Communication Non Violente.

Théorisée par Marshall Rosenberg, elle permet de redonner de l’importance à nos besoins dans nos relations grâce à l’écoute et à l’empathie.
Testée et approuvée, je crois à son fort pouvoir de résolution des conflits … Mais qu’on ne s’y trompe pas, elle demande beaucoup de pratique pour parvenir à la mettre en place au quotidien !

L’heure des résolutions

J’écris cet article à 3 jours de la tradition des « bonnes résolutions » … et j’espère qu’il saura inspirer les tiennes cette année !
Le proverbe dit « Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 20 ans. Le deuxième meilleurr moment est maintenant ! »
Je pense qu’on peut sans difficulté détourner ce proverbe avec le passage à l’action !
Et si on se disait que « Le meilleur moment pour passer à l’action, c’était il y a 50 ans. Le deuxième meilleur moment, c’est maintenant ! »

Je me suis contenté de 10 idées, mais la liste n’est bien sûr pas exhaustive.
N’hésite pas à partager en commentaire les associations pour lesquelles tu agis, ou tu as envie d’agir.

En te souhaitant une belle année 2022,

Sarah

Laisser un commentaire